ὁράω

Ego, je te vois !

Lire passé, présent et avenir,

Méticuleuse chorégraphie necromane

D’un œil détaché, se faire face.

Détaille, prélève, examine

Sous les rayons des néons froids,

La viande pâle, les chairs rosées,

Toutes lésions exposées

La cage ouverte en Y.

Sourire aux lèvres

D’orifices en cavités

S’étalent les révélations viscérales,

Césarienne de vérités post-mortem.

Découpe capitale,

Substance grise,

Calotte ôtée,

Substance blanche

Quittent leur boîte

Dans les jupes de mères dures,

Dans les jupes de mères tendres

Et des dentelles arachnéennes.

Réflexions jumelles

De chaque côté de l’échéance,

Lequel est le reflet de l’autre ?

Qui, dans les tréfonds de l’un,

Au détour d’un organe,

Au retour d’une pensée,

Surprend l’essence de soi ?

Qui s’observe, s’énumère, se recense ?

Alter, je me vois !

 

Anthony Buendía

 

<